Musée national de  Prague

Toutes les grandes villes ont un musée national, et Prague n’allait pas être moins.

La capitale de la République tchèque possède le musée le plus important de tout le pays, son nom étant en tchèque Národní Muzeum.

Si, lors de votre voyage dans la Prague romantique, vous souhaitez découvrir ce musée, ne doutez pas que cela en vaudra la peine.

En fait, si vous voyagez en couple, il n’y a rien de plus romantique que de voir ce magnifique bâtiment la nuit, lorsque l’éclairage fait de Prague une merveille à contempler. 

Collection

Le style du bâtiment est entièrement Renaissance et a été construit entre 1885 et 1891 par l’architecte Josef Schulz, le même qui a dirigé la construction du Grand Opéra d’État, ce qui se reflète dans la beauté de cet impressionnant bâtiment.

Comme d’autres musées, le Musée national de Prague possède un certain nombre de collections permanentes telles que la préhistoire de la Bohême, de la Moravie et de la Slovaquie, une exposition minéralogique et lithologique, la paléontologie, l’ostéologie et l’anthropologie, la zoologie et les médailles et décorations des pays appartenant à l’Europe.

Les collections temporaires sont généralement très attrayantes pour les voyageurs car elles comprennent habituellement de grandes pièces d’art du reste de l’Europe, que vous ne retrouverez guère au même endroit.

Accès au Musée national de Prague

Avec un horaire d’ouverture sans fermeture à l’exception du premier mardi de chaque mois, le Musée national de Prague est un choix merveilleux à tout moment de votre voyage, avec un prix d’entrée inférieur à 2 euros et gratuit le lundi.

L’une des raisons les plus importantes de découvrir le musée est peut-être qu’il est situé dans le parcours culturel de la ville, facilement accessible à pied.

Les collections exposées sont attrayantes pour le grand public et payer les 150 couronnes tchèques que coûte le billet (équivalent à 2 euros) vaut la peine pour admirer les œuvres d’art les plus représentatives.

Si vous êtes attiré par la République tchèque et son histoire, même ses épisodes les plus sombres, vous ne pouvez pas manquer le journal de Sedlec.