Qui est Mike Reynolds ?

Mike Reynolds est un architecte écologiste, passionné par la construction durable, également connu sous le nom d’architecte de déchet, ou comme il l’a lui-même déclaré, de biotect.

Il est connu pour la conception et la construction de maisons appelées Earthships, également connues sous le nom de « Desert Ships »qui signifie en français vaisseau terrestre.

Ces bâtiments sont entièrement faits de déchets, tels que des canettes de bière, des pneus de voiture usagés et des bouteilles en plastique, qui malgré cela ont souvent des formes vives et des couleurs changeantes qui les font ressembler aux pavillons du parc Guell de Gaudi.

La carrière de cet architecte est une sorte d’habitation audacieuse et révolutionnaire. Une pensée et un idéal pour lesquels il a toujours dû lutter contre le système et la pensée commune en vue de la réalisation de ses idées.

L’histoire des Earthships par Mike Reynolds

L’aventure de Mike Reynolds a commencé en 1969 et l’a conduit à la construction en 1972 de la première maison durable, la Thumb House qui signifie en français maison pouce. Il s’agissait d’une construction qui combinait de la terre brute avec des déchets tels que ceux mentionnés, ce qui a permis d’obtenir un coût nul. En fait, elle est faite par des produits qui auraient autrement été destinés à devenir des déchets et à être dispersés dans la nature.

Le premier Earthsip, breveté par Reynolds, a immédiatement suscité un grand intérêt chez les amateurs d’architecture durable. Bientôt, les logements de ce type se sont multipliés, ce qui a entraîné un marché florissant dans le secteur immobilier.

Cependant, au fil du temps, certains défauts de construction ont commencé à apparaître. Parmi les défauts dénoncés, on peut citer le manque d’étanchéité de la couverture du toit et l’inefficacité et l’insuffisance du système de climatisation. Ces rapports ont conduit le Conseil d’État des architectes du Nouveau-Mexique à retirer à Reynolds son titre d’architecte et ses permis de construction. Ses maisons ont alors été définies comme illégales parce qu’elles ne répondaient pas aux exigences de sécurité, de solidité et de durabilité indispensables à la construction.

Reynolds a dû se battre pendant 17 ans avant de pouvoir récupérer son titre d’architecte et ses permis de construction. Ce n’est qu’en 2004, après le tsunami en Indonésie, qu’il a pu réaliser un nouveau projet de maison éco-durable, le Phoenix. Le projet est né avec l’intention de construire un type de logement résistant à ce genre de cataclysmes.

La maison innovante a permis de supprimer complètement la consommation d’eau, d’électricité et de gaz et de produire soi-même, grâce à un potager intégré, des produits végétaux pour l’alimentation des habitants. Très intéressant est le système de recyclage de l’eau : la maison est équipée de réserves qui, grâce à des plantes, recyclent les eaux grises. Ceux-ci, sont par la suite utilisées pour le rinçage et expulsées dans des fosses d’aisance ou utilisées pour l’arrosage et la fertilisation des plantes extérieures. Dans ce mécanisme, aucune ressource n’est donc dispersée.

Caractéristiques des vaisseaux de Mike Reynolds

Les bâtiments de Reynolds sont inscrits dans la catégorie de l’architecture éco-durable et de la construction verte ou Biotecture, comme il l’a rebaptisée. Ils sont isolées avec des pneus et l’intérieur se compose de bouteilles en ciment faites de boue et de paille. les premiers Earthships sont fait de matériaux naturels locaux et de déchets: canettes en aluminium, bouteilles en verre, etc. Ces vaisseaux utilisent l’eau de pluie et le rayonnement solaire pour produire de l’électricité et ont des murs en sous-sol et une orientation sud.