Quelles sont les étapes pour réaliser une sculpture en métal ?

Très peu d’artistes travaillent le métal pour en faire une sculpture. La difficulté en décourage plus d’un. Cependant la sculpture métal a son propre marché qui est assez florissant. : Quelles sont les étapes pour réaliser une sculpture en métal ? Nous allons détailler tout cela dans les prochaines lignes.

Il existe deux familles de métaux: ferreux et non ferreux. Tous les métaux ferreux contiennent du fer. Les métaux non ferreux comprennent l’aluminium, le zinc et le cuivre et ses alliages, par exemple le bronze. Les métaux peuvent être martelés sans les briser ou les fissurer, ils peuvent être fondus et utilisés dans leurs moules. L’utilisation du bronze est très ancienne dans la sculpture. Il est le plus traditionnellement considéré comme un médium sculptural. Comme la sculpture en pierre, la sculpture métal perdurent dans le temps.

Le sculpteur sur métal manipule les métaux en feuille comme le laiton, le cuivre, l’étain, le plomb, l’argent ou l’acier…) à froid. Autrement dit, ils les déforment sans chauffage préalable. Ces métaux sont connus dans le métier sous le nom de « flans». L’artiste leur donner l’aspect soit en utilisant l’ornement à plat (sculpteur « ornemaniste ») soit durant la conception de statues en volume (sculpteur «statuaire»). En général, la compétence du sculpteur sur métal englobe l’objet, mais également le design. Contrairement à la sculpture sur pierre ou on élimine de façon maîtriser les morceaux pour en faire sortir la forme, la sculpture métal nécessite un assemblage. Puisque l’œuvre est forgée à froid il est donc très robuste. Les outils pour le travail du métal son nombreux voici quelques-unes : le marteau, la scie, la perceuse, meuleuse, ou la scie sauteuse.

La sculpture métal commence par le découpage. L’artiste profile et sectionne les feuilles d’acier. Pour cela il y a plusieurs outils à sa disposition comme la scie à métaux, le laser, le jet d’eau. Certains de ces équipements sont difficiles à dénicher et parfois le métal est envoyé dans une entreprise spécialisée dans le découpage et le pliage de l’acier. Puis le sculpteur met en forme le métal. Il le plie, le cintre, et le martel. Enfin l’artiste assemble mécaniquement et/ou par soudage l’acier. Le recours à l’assemblage mécanique ou par soudure dépend du discernement du sculpteur. Le taraudage, le rivetage ou bien le vissage sont quelques-unes des manières mécaniques d’assembler. Enfin, il prend soin des finitions en limant, meulant, ou ponçant sa création.