Nombreux sont les prestataires qui interviennent pour concrétiser un projet immobilier. Parmi eux figurent l’architecte, l’architecte d’intérieur ainsi que le décorateur. À travers cet article, redécouvrez les différences entre ces trois professionnels.

L’architecte à la loupe

L’architecte a pour mission principale d’analyser un terrain pour déterminer s’il est adapté ou non pour une construction de maison. Une fois cette étude terminée, il réalise une esquisse de la demeure sous forme de plans. Celle-ci doit comprendre plusieurs points, y compris la répartition des volumes ainsi que l’implantation du logement. Pendant cette tâche, il prend en considération les normes en vigueur, les contraintes du sol ainsi que les attentes et le budget du client.

Après avoir eu l’accord du futur propriétaire de l’habitation, l’expert en question fait un avant-projet qui doit convenir plus de détails sur le projet : les matériaux à utiliser, les couleurs à privilégier, la dimension de l’infrastructure, les délais de livraison, le coût estimatif des travaux à effectuer… Parmi ses tâches figurent également le dressage du plan ainsi que la demande du permis de construire. Si nécessaire, il collabore avec d’autres artisans à l’instar des maçons, des électriciens, des plombiers, des menuisiers…, mais il reste le coordinateur du chantier.

À noter que la plupart des architectes travaillent à leur compte, même s’il y en a qui sont salarié au sein d’une entreprise. Pour pratiquer le métier, il faut disposer au minimum d’un Diplôme d’État d’Architecte ou DEA obtenu suite à une formation qui dure 5 ans. Bien sûr, il est possible d’obtenir un doctorat en architecture ou bac +8.

Focus sur l’architecte d’intérieur

Il ne faut surtout pas confondre un architecte et un architecte d’intérieur. Le dernier est le spécialiste qui s’occupe d’imaginer et de faire l’aménagement d’espaces à l’intérieur d’une maison. Il intervient aussi bien dans un logement individuel que dans un bureau, un magasin, un musée… Afin d’obtenir le résultat escompté, ce genre de professionnel joue avec les nuances, les matériaux, les formes, les volumes… Bien sûr, il demande l’avis de son client avant de proposer une solution d’aménagement.

L’architecte d’intérieur doit être en mesure de créer un plan 3D qu’il montrera ensuite à son client. Après avoir obtenu l’acceptation de celui-ci, il commence les travaux avec son équipe. Tout au long de la mission, il œuvrera en tant que chef de projet. Autrement dit, il coordonne les missions de chaque expert comme les ébénistes, les peintres, les marbriers, etc. Une fois le chantier terminé, il s’occupe de le livrer au propriétaire de la maison.

Bien sûr, il faut avoir un sens aigu de l’écoute si l’on veut devenir architecte d’intérieur. Celui-ci doit effectivement discuter constamment avec les clients pour essayer d’en savoir davantage sur leurs attentes. Le sérieux, l’autonomie, le sens de la communication… sont également un critère indispensable. Ce spécialiste doit également disposer d’une grande connaissance en design et en matériau en plus des diplômes et des expériences.

Tout d’horizon sur le décorateur

Le décorateur est aussi un expert qui intervient dans le cadre de la concrétisation d’un projet immobilier. En effet, il est celui qui réalise des plans des divers aménagements à réaliser dans le but d’embellir la demeure et de satisfaire sa clientèle. Il doit pour cela maîtriser les différents logiciels visant à dessiner des plans. Aussi, il connaît parfaitement les différents règlements qui régissent son domaine d’activité. Ceci est indispensable étant donné qu’il a pour mission de soutenir le client dans toutes les démarches administratives concernant l’aménagement.

Parmi les rôles du décorateur, on retrouve aussi la recherche et la négociation avec les divers artisans qui interviendront sur le chantier. Une fois les travaux enclenchés, il s’occupe de gérer le planning des différents prestataires pour ne pas que les artisans ne se gênent pas entre eux pendant l’exécution des tâches. Le plus important est qu’il s’assure de la conformité du résultat avec la demande de son client.

À part le diplôme de bac + 4 ou bac + 5, le décorateur doit disposer de plusieurs qualités. Il doit par exemple avoir un excellent sens de la communication. Il écoute attentivement de la personne qui l’a contacté afin d’identifier facilement les besoins de celle-ci. Il n’hésite pas à poser des questions pour éviter les malentendus. En outre, la créativité et une qualité à ne pas négliger étant donné qu’elle permet au spécialiste de proposer des embellissements hors du commun. Bien sûr, la capacité d’adaptation et la curiosité sont également indispensables chez un bon décorateur.

Conclusion

Grâce à cet article, vous connaissez les différentes entre un architecte, un architecte d’intérieur et une décoration. Maintenant, vous savez qui d’entre eux peut effectuer telle ou telle mission à la maison. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à solliciter les services d’un prestataire expérimenté si vous voulez obtenir une totale satisfaction après leur intervention. Le mieux est donc de faire des recherches (sur internet ou via le bouche-à-oreille) avant de se fixer sur un professionnel. Cette initiative vous évitera, à coup sûr, les mauvaises surprises.